Interview - The Defigurheads

 

Bien le bonjour !

 

Après un petit week-end de pause, j'ai finalement repris le recopiage de mes interviews, et voici donc la quatrième, celle de The Defigurheads.

 

Cyril : Batteur

Florent : Guitariste / Chanteur

Marty : Bassiste / Choeurs

 

Defigurheads 3

 

 

Lucie : Si vous étiez un animal, lequel serait-il et pourquoi ?

Cyril : Moi je dirais un ours, pourquoi ? Parce que j’ai un peu la carrure d’un ours.

Florent : Pas un coq ?

Cyril : Non non pas un coq. Puis l’hiver je garde la barbe donc je ressemble encore plus à un ours, donc voilà.

Florent : J’hésite entre un chat et un oiseau. Parce que j’aime bien les chats, les chats noirs.

Lucie : Et pourquoi l’oiseau ?

Florent : Parce que c’est cool, tu peux te déplacer plus facilement. Côté pratique quoi.

Marty : Moi j’en ai aucune idée. Vraiment aucune idée. Je serai un pandolin. [Rires] Je sais pas ce que c’est.

Cyril : Un pangolin.

Marty : Un pangolin, pardon. J’en sais rien.

Florent : C’est classe un pangolin.

Marty : Je serai un tapir, non, je serai l’animal qui se met en boule.

Florent : Un pangolin

Cyril : Non c’est pas ça, c’est un…

Lucie : Un tatou

Marty : Moi je serai un Bulbizarre, je suis en train de saturer toute la batterie. On peut passer ? C’est trop dur !

 

 

L : Pourquoi ce nom de groupe ?

C : A cause de la tête à Flo !

F : Bah déjà faut pas le prendre au premier degré le nom du groupe, c’est plus pour le côté défiguré mais au sens défiguré par la technologie, les médias.

 

 

L : Comment vous définissez votre musique ?

F : Rock seventies, psyché, avec beaucoup d’influences des groupes des années 70.

 

 

L : Quelles sont vos inspirations ?

C : Moi beaucoup Led Zep, Deep Purple, les Who, j’en oublie, Black Sabbath, là comme ça j’en ai déjà eu 4 c’est pas mal je crois. Je vais en laisser un peu pour Flo, Flo à toi.

F : Bah donc pour définir le groupe, avec un son brut et énergique et pas du tout électronique. Plutôt vraiment bio. Et les influences bah beaucoup d’influences des années 70, Led Zeppelin, The Who, Queen... Peut-être un peu ce qu’il y a eu après, le punk californien, après ça se ressent peut-être pas aux premiers abords.

M : Bah du coup, la même chose en fait, tout a été dit…

C : Il manque ton groupe préféré.

M : Ah bon ? Mon groupe préféré ? Alors, je suis très Led Zeppelin, Pink Floyd.

F : Wolfmother.

C : C’est pour ça que je disais ça.

M : Je suis très Wolfmother mais c’est pas forcément mon préféré préféré, juste un groupe que j’aime bien en ce moment.

 

 

L : Quels sont les thèmes récurrents dans vos chansons ?

F : Y’a pas de trucs un petit peu philosophique, on va pas forcément parler de… Enfin si, y’a quelques trucs d’actualité aussi avec le réchauffement climatique tout ça. On parle un petit peu de mécanique quantique avec une chanson qui parle du chat de Schrödinger, petit clin d’œil marrant mais sinon plus le côté hippie où on va regarder les choses positives sur la vie. On est entourés de plein de choses magnifiques et parfois on a l’impression que les gens passent un peu à côté. C’est en ça qu’ils sont défigurés.

 

 

L : Comment et quand vous êtes-vous rencontrés ?

C : Moi en fait c’est venu de…

M : On s’est rencontrés y’a deux ans.

C : Ouais y’a deux ans et ça vient de...

M : On se côtoyait dans les jam, c’est sûr. Donc ça sert à rien d’aller chercher plus loin. Et Florent on s’est rencontrés y’a quatre ans et pareil dans une jam session donc du coup Cyril ça fait deux ans qu’il est dans le groupe et Florent c’est celui qui est à l’initiative du groupe donc le groupe existait déjà avant à Paris et du coup moi ça fait quatre ans que je suis dans le groupe. Voilà !

 

 

L : Quel est le concert qui vous a le plus marqué ?

F : Y’en a eu vraiment beaucoup donc c’est difficile de se décider. Chaque concert a une ambiance différente et c’est un ressenti différent donc.

M : Moi y’en a un qui m’a bien marquée, c’est la première fois qu’on a fait le Ardenn’Rock, ça faisait quelques mois qu’on était dans le coin et Thomas nous a contactés car il avait vu un article dans le journal à propos de nous, et nous on connaissait pas encore toute l’équipe du Ardenn’Rock. On a été trop bien accueillis, c’était une ambiance géniale et moi ça m’a marquée parce que j’ai trouvé que c’était fantastique qu’il y ait des bénévoles qui se bougent comme ça pour faire un festival dans un tout petit village et l’accueil et l’ambiance familiale et tout.

L : Et vous alors [en parlant à Florent] ?

F : Je sais pas, il y en a eu plein, Ardenn’Rock la première fois c’était cool et tout mais le Café Dupont à Signy k’Abbaye où tout le monde est devenu fou quand on s’est mis à jouer, c’était cool… On n’a quasiment que des bons souvenirs de concerts, mais c’est pasq facile d’en choisir un.

C : Alors à moi, ouiais c’est pas évident de choisir je dirais le premier concert qu’on a fait à la Péniche, la fois où Marty à la fin du concert a dit à la fin : « Si vous voulez y’a le t-shirt du batteur mais il est plus cher pacre qu’il est plein de sueur » et y’a quand même des gens qui l’ont acheté. Et ça je toruve ça délire.

L : Combien ?

C : Plus cher de cinq euros je crois.

M : 20 euros.

C : On l’avait vendu 20 euros au lieu de 15 parce que y’avait ma sueur dessus, du coup il coûtait pus cher.

 

 

L : Si vous aviez un superpouvoir, ce serait quoi et pourquoi ?

C : Ah, le superpouvoir. Bah j’en sais rien…

F : Moi y’en a un qui me ferait marrer mais ça foutrait le bordel, ce serait celui de pouvoir voyager dans le temps.

M : Moi ce que j’aimerais bien ce serait de pouvoir être à plusieurs endroits en même temps. Pour pouvoir ne rien rater en fait. Un peu comme Hermione avec son retourneur de temps.

C : Moi voler. Pas voler dans les poches hein, voler dans le ciel. Voler ça peut être cool, comme ça tu peux aller n’importe où quand tu veux, comme ça. T’es libre quoi, comme un oiseau.

 

 

Defigurheads jpg 2

 

Je me permets de rappeler que les Defigurheads seront au Aymon Folk Festival ce week-end ! Et d'ailleurs, j'y serai aussi... Une occasion de venir les voir en live, si vous n'avez pas pu venir au Ardenn'Rock !

 

Lucie.

Ajouter un commentaire